Forum francophone dédié au système d'injection électronique des HD et aux différentes interfaces de programmation.

Pour valider votre inscription, vous devez effectuer votre présentation et attendre son acceptation par un modérateur...

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Présentation du Dynojet Power Vision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Présentation du Dynojet Power Vision le Jeu 2 Fév 2012 - 15:52

Djack

avatar
Présentation rédigée par Zven le 08 Aout 2011


Le Dynojet Power Vision est un nouveau venu dans le cercle assez restreint des interfaces de réglage du système d'injection Delphi.

Dynojet proposait jusque là des interfaces additionelles : Power Commander III et V que l'on installait avec l'injection et qui corrigeait les données pour modifier les temps d'injection (enrichissement). Les tables VE étaient toujours gérées par l'ECM (l'injection Delphi) et le boitier modifiait les temps d'injection pour ajouter du carburant pour atteindre l'AFR (ratio Air Essence ) voulu.

Pour optimiser le système, on pouvait ajouter  au Power commander V un boitier AutoTune, une interface gérant des sondes O2 bande large...
Les sondes d'origines sont à bande étroite réglées uniquement pour un AFR de 14.6, les sondes à large bande peuvent calculer les réglages pour un AFR moins pauvre, mais l'ECM Delphi ne les gère pas.
AutoTune ne fonctionne qu'avec le Power Commander V et permet le calcul constant des valeurs pour les AFR demandés.

Le Dynojet Power Vision reprend les concept du SEPST et TTS, à savoir qu'il ne se rajoute pas à l'ECM d'origine mais permet de régler les tables de valeurs de celui-ci.
Il peut fonctionner avec le module AutoTune du power Commander V mais l’intérêt est moins grand : il ne permet que de calculer les valeurs pour un AFR différent de 14.6, mais pas d'AutoTuner l'injection quand on roule, l'ECM Delphi ne le gérant pas.

Les modèles de Power Vision:

Il y a 2 modèles actuellement :
- le PV1 : commande d'accélérateur classique par cable
- le PV2 pour les harley avec commande  d'accélérateur électronique (TBW : Throttle By Wire)

Tous les modèles injections Delphi sont supportés sauf les Dyna et Softails 2012 (en cours de développement, l'injection Delphi étant différent sur ces modèles...
(-CANbus broadcasting- protocole de multiplexage différent)

Edit : Le boitier PV 2 supporte désormais les Softail 2011-2012 et les Dyna 2012...
L'ensemble de la gamme Harley peut désormais profiter de cette nouvelle interface, mais l'existence de deux versions du boitier nécessite de bien s'assurer de la compatibilité lors de la commande.


Pour finir, il existe donc bien 2 versions du DPV, mais elles ne diffèrent que par le cable fourni avec l'interface, soit une prise 4 broches pour le 1 et une prise 6 broches pour le 2.
Les interfaces sont identiques et peuvent indifféremment utiliser les deux cables.
Commencez donc par vérifier le type de votre cable diagnostic sur la moto et commandez votre modèle en conséquence.



Dans la boite

Dans la boite on trouve :

- un CD WinPV
- le boitier Power Vision
- le câble de raccord à la prise diag (Deutch)
- un cable USB-miniUSB  pour raccorder le boitier PV à l'ordi
- des vis pour fixer le boitier PV sur un support, un autocollant scratch (si on n'a pas de support) et des rilsan pour fixer le câble (dans le cas où on veut monter le boitier en permanence sur la moto)





Les logiciels

On les trouve sur le CD mais ils sont également téléchargeables dans leur dernière version sur le site de dynojet :

http://www.dynojet.com/newdynojet/downloads/Default.aspx?ProdType=Power%20Vision

Les 3 logiciels sont en Anglais uniquement.

Power Vision Update Client
Ce logiciel permet de mettre à jour WinPV, le firmware du boitier Power Vision et la base de cartos. Il vérifie les versions actuelles et les versions en ligne. On peut alors faire les mises à jour  



WinPV
Le logiciel principal qui permet de visualiser et modifier des maps



Power Vision Log Tuner
C'est le logiciel qui va calculer les nouvelles valeurs de la carto en prenant en compte les valeurs mesurées lors de la prise de logs.




Le PowerVision (PV)

C'est le + de la solution Dynojet
En effet ce boitier se connecte sur la prise Diagnostique et permet le flashage de cartos, la collecte de logs ainsi que l'affichage de jauges.
Il peut aussi mettre à 0 les codes erreurs enregistrées dans l'ECM et les valeurs Fuel Trim et Idle Trim (j'sais pas le traduire, ça  Rolling Eyes . c'est les valeurs apprises par l'ECM au fur et à mesure de la conduite pour l'injection et le ralenti  )

Il est composé d'un écran 3.5" couleur en 320x240 (comme les petits GPS).

La première fois qu'on veut flasher une carto il demande de sauver la carto complète d'origine dans un format non éditable *.stk
A partir de ce moment la PV est marié à l'ECM de la moto (solution utilisée par les autres programmateurs injection pour Harley : SEPST et TTS , ce qui permet de vendre un produit par bécane à flasher)
On peut aussi faire une "copy of Current" (copie de l'actuelle) ce qui récupère la carto dans un format éditable
Donc faire la copie de l'ECM en format stk, puis faire une "copy of Current"
Ensuite on peut travailler à partir de "copy of Current" avec WinPV, ou flasher une carto proposée si on a changé le filtre à air et les pots.
Il dispose d'une grosse base de cartos mais ne va proposer que celles qui correspondent au modèle marié

La lecture d'une carto de l'ECM prend 1mn20
Le flashage prend moins de 15s

On peut stocker 6 cartos dans le PV
exemple :
1- Carto AFR14
2- carto AFR14.5
3- Carto AFR14.6
4- Carto Datalog
5- Copy of Current
6- Copy of ORIGINAL

C'est ainsi que j'ai toujours le boitier dans ma sacoche...
Lorsque l'envie m'en prend je le branche, je flashe 4-Carto Datalog (carto dédiée pour la log : AFR à 14.6 sur toute la plage et différentes compensations désactivées pour ne pas interférer avec la prise de logs)
Ensuite j'envoie l'enregistrement de la log et je roule
avant de couper le moteur j'arrête la log (pour l'enregistrement)
Quand j'ai fini de prendre des logs, je reflashe la carto 2-carto AFR14.5 et la bécane fonctionne comme avant.

Sachant que le boitier à 2Go de mémoire, je peux refaire des séances de log plusieurs fois avant de rentrer ( 40mn de log fait 12.5Mo environ )
Donc vous pouvez logguer tout l'été  Very Happy (il doit pouvoir logguer plus de 90h de conduite env...)
les fichiers log sont nommés log0000.csv , log0001.csv et ainsi de suite
Ces fichiers logs sont récupérable avec WinPV sur PC

=== EDIT===
Après avoir fait un test aujourd'hui sur 30mn, le fichier fait 5Mo (mais je loggue des données non nécessaires au tuning -> fichier plus gros ) et il me dit qu'il reste 91% libre
Donc il n'y a pas 2Go que pour les logs : le programme, les cartos doivent se partager l'espace. Il doit y avoir 60Mo pour les log env.
Donc plutôt entre 6 et 7h de logs stockable dans le boitier.
===========

Le jour où vous aurez la carto tunée ultime, vous pourrez toujours utiliser le boitier pour les jauges qu'il procure (compte tours, vitesse engagée, consommation jusqu'aux indicateurs richesse/pauvreté mélange, temps des injecteurs, baromètre, pression MAP et autres paramètres internes...)

Avantages et Inconvénients

Par rapports aux autres produits du marché, les avantages les plus flagrants du PowerVision sont les suivants :

- Boitier autonome qui est plus qu'une simple interface usb/serie<->ECM Delphi(pas besoin du pc pour flasher ou faire des logs )
- Utilisable pour les nombreuses jauges affichables (fixer le PV sur la moto)
- possibilité d'enchainer plusieurs séances de logs avant de transférer sur le PC
- sauvegarde et restauration de la cartographie d’origine
- Possibilité de partir de la carto d'origine pour Tuner !
- bibliothèque de cartographie très importante
- programme PVLogTuner de réglage des tables VE d'après les logs recueillies
- connectique USB pour relier au PC
- Support très réactif ! ( cf. la version v1.1.0 de PVLogTuner qui maintenant fonctionne sous Windows Français suite à nos remarques remontées au support)

Les inconvénients sont :

- Logiciels et boitier PV en Anglais seulement
(et bascule en Anglais de Windows nécessaire pour le logiciel PVLogTuner).
Depuis la version 1.1.0 de PVLogTuner, fonctionne sous Windows en Français  Very Happy
- Pas facile de trouver un support de fixation moto en France. (Si on veut l'avoir toujours fixé à la moto, pour voir les jauges...)

Mise à jour Janvier 2015

Depuis la rédaction de cette présentation, le DPV en tant qu'interface a peu évolué, mais une nouvelle fonction de mise au point automatique des VE, l'autotune, est venu l'enrichir.
Le PVlogtuner, devenu obsolète, a disparu de la suite logicielle, mais il manque toujours un logiciel d'analyse des enregistrements.
Les cartographies proposées par l'interface et sur le site Dynojet restent encore trop "américaines", mais elles ont le mérite d'exister, en attendant que l'utilisateur réalise une véritable mise au point de SA cartographie.

Malgré ces carences, le Dynojet PowerVision est une solution très intéressante, sans doute la plus ergonomique des 3 ...

http://vtwin-injection.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum